La graine pourrit avant de germer! (14/01/19)

Description du cours:

Plus l’individu approche de la vérité, plus celui-ci est, en quelque sorte, ”embêté” par le ciel. La raison en est très simple : ces épreuves visent à destituer l’individu de tout ce qui entrave son épanouissement spirituel : ego, manque d’emouna, etc. C’est une sorte de ‘nettoyage intégral’ avant d’avoir cette aubaine de pouvoir accéder au palais de la vérité. En d’autres termes, les épreuves purifient l’individu.
Dès lors qu’une épreuve tape à votre porte, ayez conscience que cette difficulté vient vous servir afin de pouvoir accéder à une réussite spirituelle immense.
D’une façon plus générale, aucune réussite ne passe pas par la case ‘difficulté’. De la même manière, aucune réussite ne passe pas par la case ‘échec’. Les réussites épargnées par les échecs sont des réussites ayant échoué. Il n’y a pas plus grand échec qu’une réussite ayant échappé à l’échec. À titre d’exemple, un couple sans histoires n’est pas un couple. En effet, qui dit couple dit association d’individus, qui dit individus dit évolution et qui dit évolution dit ajustements permanents. Or, qui dit ajustements permanents dit éventualité de conflits ! Cela ne signifie pas que le couple est à la dérive, cela signifie que le couple évolue et que des mises au point sont nécessaires.
Toute réussite passe par des humiliations, des hontes, des échecs, des peines. À défaut, c’est hélas le signe que le projet est tant voué à l’échec de lui-même, qu’aucune épreuve n’est nécessaire. Pourquoi Jérusalem est-elle le théâtre de conflits incessants ? Pourquoi est-ce le centre permanent du monde ? Pourquoi Puerto Rico n’intéresse personne ? N’est-ce pas une très belle ville ? Parce qu’il s’agit de villes ‘standard’, sans potentiel particulier.
A contrario, là où tout se passe, il y a conflits, il y a épreuve, il y a difficulté…