La désintox matérielle et spirituelle (12-04-20)

Description du cours:

L’être humain a voulu ” faire le malin ” et se détacher de toute dimension spirituelle au profit d’une dimension matérielle, axée sur l’avide recherche du gain, la soif paroxystique des passions et des plaisirs en tous genres.

C’est ainsi qu’il construisit des buildings qui cachèrent le ciel, élabora des machines à une vitesse telle qu’à peine mises sur le marché, celles-ci devinrent désuètes et archaïques et s’éloigna de plus en plus des choses simples et authentiques.

Noyé dans ce déluge que celui-ci fabriqua pourtant de ses propres mains, l’homme attisa l’affolement de D’, qui fut contraint de lancer une mission sauvetage. Stop ! On arrête ! Tout est allé beaucoup trop loin ! Il est temps que l’homme puisse refaire surface, respirer et sortir de cette asphyxie de l’âme…

Par conséquent, cette période d’isolement et de ralentissement des échanges commerciaux fait office de ” cure de desintox ”, afin que, depuis son sous-marin, l’homme cesse de fredonner ” Yellow Submarine ” , puisse sortir son périscope et jeter un regard sur cette magnifique terre.

De la sorte, il n’y a aucun changement d’opéré durant cette période : c’est le naturel de l’homme qui revient au galop. Comme ces baleines qui, à présent, osent s’approcher des ports car elles ressentent qu’elles reprennent ( un peu) leur domaine.

A son tour, l’homme renoue progressivement avec sa propre nature. Beaucoup d’entre vous me font part du fait que des souvenirs reviennent à leurs mémoires. Quand les racines pointent, c’est que l’ancrage de l’âme n’est pas loin. Et si votre tumultueux passé refait surface, inutile de paniquer, mais prier pour qu’Hachem nous pardonne vos erreurs d’antan. Beaucoup d’entre nous témoignent faire des rêves. Ces derniers sont l’expression de l’âme qui, longtemps enfouie, profite de la marée haute du nefesh.

Mes amis, peu importe si Machia’h vient maintenant, demain ou dans quelques mois, il est évident qu’il s’agit d’une préparation à sa venue. Car oui, disons-le, rien ne sera plus jamais pareil. Ce sont les plus grands analystes qui le disent. Et tant mieux, car le but de toute cette tempête est la construction d’un monde meilleur, ou plutôt le renouage, la reconstruction d’un monde passé …