L’ obscurité qui fait ressortir la Lumière (02/10/18)

Description du cours:

Le fléau de la génération : le dépréciation du bien. La faute à qui ? À Essav. Qui est Essav ? Le monde occidental. Essav nous fait viser très haut. Pourquoi ? Pour que tu sois toujours en phase de mépris du bien, frustré, angoissé, car il te manque toujours une chose.
‘’Je ne suis pas marié, je n’ai pas d’enfant, mes voisins m’énervent, à la synagogue on me pique ma place, etc etc etc’’. Ces pensées là, jettez-les dans une benne à ordure géante. Concentrez-vous sur le bien. Tu as pu lire un tikoun aklali à Ouman ? Allonge-toi. Tu es tranquille. Tu as accompli quelque chose. Il n’est pas lu à Ouman ? C’est bien aussi.
Un jour, un habitant de Jérusalem demanda à son fils de lire un tikoun aklali pour lui faire plaisir. Après sa mort, celui-ci vint voir son fils et lui révéla ‘’ Tu n’as pas idée du bien que cette lecture m’a faite’’. Pourtant, ce fils a lu le tikoun aklali sans trop de conviction, car il n’était pas dans le ‘moove Breslev’.
Ne soyez pas dupes. Arrêtez de croire que vous êtes communs. ‘’Bon, tu as lu un peu de tehilim, tu as invité une personne, tu as mis un peu de tsedaka… Mouai… ‘’
Mais combien de personnes ont vécu la mort clinique et ont pu témoigner qu’une petite Mitsva a pu les sauver ?
Un homme ayant vécu la mort clinique a temoigné avoir été sauvé par sa diffusion de livres de rabeinou.
Seulement, Essav entretient toujours la conscience de la nullité et du manque. Pour tuer sa simhat haim. Mais pourquoi tu n’es pas joyeux ? Si Rabbi Nahman s’occupe des cailloux et des coquelicots, c’est sûr qu’il s’occupera de toi. Alors pourquoi t’angoisser ?
Ce qui t’angoisse, c’est que tu ne connais pas la valeur du bien. Tu ne connais pas la valeur en bourse de tes actions, au deux sens du terme.
Un homme a témoigné avoir lu 100 tikoun aklali sur le Tsioune à Ouman. C’était un homme simple, mais il suffit d’avoir un tant soit peu conscience du bien pour avoir envie de continuer !
Si tu ne valorises pas ce que tu as, comment veux-tu qu’on te défende là-haut et qu’on voit tes bonnes actions ?
Arrête de te sentir petit. ‘’ 700 millions de chinois, et moi et moi et moi ‘’. Mais non ! Arrête de croire à la tentative de minimalisation d’Essav ! Il t’impressionne avec une montagne de vent et de poubelles…
Tu n’as pas idée de la valeur de tes bonnes actions. Avant de demander à Achem de te permettre de faire encore, demande-lui de t’ouvrir les yeux sur le bien que tu as déjà accompli !