Je ne suis pas commun (02/01/20)

Description du cours:

Rav Avraham ben Rav Na’hman disait que la plus grande Klipa (écorce) qui subsiste encore dans le monde est celle de la standardisation de l’individu.

Chaque individu vient au monde avec une spécificité. Celle-ci a pour destinée d’enrichir le monde d’un visage nouveau, d’une voix et d’une pensée nouvelles. En effet, il n’y a pas de monde plus clownesque que celui qui serait peuplé de clones…

Et puisque chacun se distingue de ses semblables par l’intermédiaire de sa singularité, quoi de plus efficace, afin d’asphyxier une personne, que d’en gommer les spécificités, la singularité et l’originalité ?

Le régime communiste l’avait bien compris. C’est ainsi qu’il cultiva cette médiocrité illusoire, afin de faire de ses populations de véritables légumes…
Plus tard, les nazis, que leur souvenir soit effacé, procédèrent de la même façon.

Cette écorce est si puissante et si dévastatrice que seule la venue du Machia’h a la capacité de la déraciner de façon intégrale.

C’est ainsi, mes amis, que si le communisme est en déclin, un semblable fléau ravage notre génération et ce, jusqu’à la venue du Machia’h. Son nom ? Le syndrome de ‘monsieur tout le monde’…

Réveillez-vous !
Réveillons-nous !
Nous sommes tous uniques, singuliers, originaux !

Creusez au fond de vous, trouvez la pépite et entamez la ruée vers l’or !

Vous n’y parvenez pas ? Priez, rendez-vous à Ouman afin de découvrir votre patrimoine intérieur et personnel.