Hanouka 3ème jour (05/12/2018)

Description du cours:

La Torah précise que les frères de Yossef se sont rendus en Égypte pour cause de famine. Les sages commentent ce verset en enseignant qu’il s’agit d’une famine spirituelle.

Les problèmes de l’humanité renferment d’autres soucis sous jacents, comme dit l’adage ”c’est l’arbre qui cache la forêt.”
Aux tréfonds des difficultés se dressent des soucis existentiels.
Qu’il s’agisse de soucis économiques, financiers, etc, la difficulté demeure la même.
La soif de spiritualité, de raison de vivre. Que pensez-vous que les gilets jaunes recherchent réellement ?

Les frères de Yossef pensaient qu’ils pourraient retirer leur vitalité de leurs propres moyens, mais ils commirent une véritable erreur.
De nos jours, nous reproduisons cette erreur. Nous sommes animés de la conviction profonde que nous pouvons ‘nous débrouiller tous seuls’, or il n’en est rien. Sans l’attachement à Yossef, sans l’attachement au tsadik de la génération, la vitalité n’est plus. Le service d’Achem le plus pur demeure incomplet sans attachement au tsadik.

Résumé par Nina Sahel.

COURS AUDIO
La version audio n’est pas disponible pour le moment