Gagner, c’est Tenir la Distance : www.Breslev.fr : Thora 44-6 : Avraham Ifrah

Description du cours:

Rabbi Nachman nous apprend que la prière se nomme Amida (qui signifie “debout”).
Autrement dit, si l’on veut que quelque chose tienne ‘debout”, il faut de la Prière. C’est la seule méthode qui donne une dimension infinie et éternelle à nos actes.
Rabbi Nachman nous le dit : “Eretz Israël, les Miracles et la Prière sont une seule chose. Tout ce qui sera acquis par la Prière ne sera jamais détruit parce que dès que la moindre chose de ce bas monde est liée à la prière cela lui donne une dimension intemporelle”.
Ainsi, durer, perdurer… Signifie continue à prier.
Si quelqu’un s’arrête de prier, alors cela signifie qu’il a lâché prise.
Comme nous dit le Zohar : “Celui qui s’appelle le vainqueur est celui qui tiens l’arme dans sa main, c’est à dire qui continue à prier”.
Les Hachmonaimes à Hanouka, leur nom veut dire Huit c’est la huitième dimension au dessus des sept jours de ce monde.
Ainsi à Hanouka Beth Chamaï pense qu’il faut allumer directement le premier soir huit bougies car la lumière de Hanouka c’est la huitième dimension mais Beth Hillel dit que un qui va vers huit en reprenant un tous les soirs : C’est faire entrer cette dimension dans les mesures de ce monde.
Comme a dit Rabbi Nachman : “J’ai terminé et je terminerai”.
Likoutey Moharane 44-6