Fuir le mauvais oeil ou lutter contre? (25-02-19)

Description du cours:

le cour avec le son 🔛 https://youtu.be/65dhALYVG2I

le mauvais œil, je ne peux plus me le voir !

Qu’est ce que le mauvais œil ? Il s’agit du regard négatif porté sur les bonnes actions d’autrui. En d’autres termes, porter le mauvais œil sur un tiers, cela consiste à porter un regard négatif sur les actions positives de mon prochain, lesquelles sont susceptibles de révéler le nom d’Hachem. Le mauvais œil n’est donc pas dirigé spécifiquement contre untel ou untelle, mais contre une bonne action susceptible de glorifier le nom d’Hachem.
Qui souffre particulièrement du mauvais œil ? Les personnes idéalistes.
Depuis leur plus jeune âge, ces délicates personnes dont l’enjolivement du monde est un rêve rencontreront le triste sort d’être découragées. Les paroles de leur entourage seront pourtant empreintes de logique : » Arrête de rêver. Sois réaliste. Sois comme tout le monde. »
Si j’étais comme tout le monde, pourquoi Hachem m’a-t-il créée ? À quoi cela sert-il de créer des photocopies d’individus ? De la même manière que mon âme est unique, mon message de révélation d’Hachem est unique.
Deux options : faire éclore son message ou, ‘hass vechalom, laisser pénétrer le mauvais œil et baisser les bras.
Les vrais amis, ce sont ceux qui vous auront cette finesse de vous adresser des paroles d’encouragement :  » tu es capable, tu es le meilleur, ça va marcher, n’aie pas peur, j’ai confiance en toi  ».
Regardez autour de vous ! Certains individus ont changé le destin de l’humanité toute entière. Si ces derniers avaient renoncé à leur rêve, quelle perte aurions-nous du pleurer ! Et tout autour de nous, nous sommes entourés de personnes tout autant extraordinaires, dont le potentiel est parfois en sommeil à cause du mauvais œil…
Ne vous faites pas avoir par le mauvais œil. Ne vous laissez pas abattre. Soyez réalistes : vous êtes extraordinaires.

Fermer le menu

Pourim

Pour accomplir les mitsvotes obligatoires de Pourim, Matanot Laévyonim et Zekher Léma’hatsit Hashekel