Fuir la tristesse (02/05/19)

Description du cours:

Le 1er  » mais  » et la  » non-fête du Travail !  »

Le 1er mai a lieu la fête du travail.

Nombreuses sont les fois où nous nous lamentons sur la façon d’Hachem de diriger le monde. Nombreuses sont les fois où nous nous lamentons à l’égard des épreuves de notre existence.  » Mais pourquoi Hachem, n’ai-je pas telle ou telle chose ? Pourquoi telle ou telle situation m’est-elle arrivée ?  »

 » Mais, mais, mais…  »

Ces objections ne sont pas sans rappeler celles formulées par le premier homme, Adam Harichon. Hachem avait ordonné à ce dernier :  » Ne mange pas du fruit de la connaissance du Bien et du Mal  ». Et Adam Harishon de répliquer  » Mais…  »

Depuis ce  » mais  », l’homme ne vit plus au Gan Eden, il est condamné à endosser l’épreuve de la Parnassa, en d’autres termes à travailler à la sueur de son front.

Le premier  »mais », a signé le destin de devoir travailler ! Le premier  »mais » nous a condamné à travailler, ce n’est pas la fête du travail !

Plus nous nous lamentons, plus nous chutons dans notre foi, plus nous devons travailler afin de rétablir notre proximité avec Hachem !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 02.5.19.