Faire disparaître la tristesse (17/12/19)

Description du cours:

La tristesse possède une force dévastatrice : celle de pouvoir animer la matière. Lorsque nous sommes tristes, nous alimentons la matière de dimensions, de pouvoirs, de vertus, qui ne leur sont pas propres. L’exemple du marché de la mode de luxe est une parfaite illustration de ce propos. Pourquoi les chaussures Chanel sont-elles davantage convoitées que des chaussures de qualité identique d’une marque moins réputée ? Les chaussures Chanel nous propulsent-elles plus rapidement à destination ?
Notre imagination confère à ces chaussures Chanel des pouvoirs imaginaires qu’elles ne détiennent pas. Si ces chaussures pouvaient parler, elles vous diraient très certainement qu’elles n’ont rien de plus que les autres chaussures de bonne qualité, si ce n’est le cri de douleur qu’elles suscitent à notre carte bleue…
Pourquoi confère-t-on une qualité imaginaire à la matière ? Parce que nous manquons de joie. Pour quelle raison ? Parce que nous manquons de mémoire de l’infini, du divin, du spirituel. Conséquence : nous nous ”rabattons” sur la matière.
La tristesse est l’usine des fantasmes et de l’imagination !
Là où la créativité est l’expression de l’âme, l’imaginaire et le fantasme sont la conséquence de la tristesse !