Expert en Montée et en descente! (Thora 6, 06/09/18)

Description du cours:

On entend souvent qu’il faut ” faire teshouva”. Vidouy, pardon, prières, etc… D’accord.

Mais lorsque tu fais teshouva, il faut faire teshouva sur la teshouva.

C’ est l’enseignement de Rabeinou concernant Tishri. Alors, la teshouva sur la teshouva, quezako ?

Faire teshouva sur la teshouva, c’est essayer, sans arrêt, de parfaire son niveau de conscience d’Achem.
C’est oser dire ” aujourd’hui j’ai découvert un peu plus qu’hier j’étais ignorant vis à vis de l’étendue du pouvoir d’Achem.”

En fait, toute notre vie, nous ne faisons que cela, essayer de parfaire notre niveau de conscience de la ashgaha d’Achem.

Nous pensons que nous réglons des problèmes, et chaque jour, un nouveau problème apparaît. En réalité, c’est la même épreuve qui apparaît sous différentes facettes. Celle d’avoir la emouna en Achem. Celle de développer la conscience d’Achem.