Etre ouvert au changement! (31/07/18)

Description du cours:

Le principal dans la vie, qu’est-ce que c’est ?

Tant de réponses sont répandues à ce sujet : réussir financièrement, être heureux, faire les Mitsvot, etc…

Le principal, dans l’existence, c’est être réparé. C’est-à-dire que le principal dans ce monde, c’est de le quitter après avoir pu réaliser son tikoun. C’est avoir optimisé son passage sur terre.

Et comment être réparés ?

Rabbi Nahman l’a promis : venir à Ouman et y lire le Tikoun Aklali, c’est avoir l’assurance d’être réparé dans son âme. Soi-même et nos ancêtres, jusqu’à Adam Arishon. Aller à Ouman, lire le Tikoun Aklali sur le kever, c’est faire la chose la plus élevée au monde d’un point de vue de réparation.

Réparés, mais de quoi ?

Réparés de cette croyance que nous sommes limités.
Que cela soit dans nos capacités physiques ou mentales. Car le système ne fait que ça : limiter l’individu en permanence.

Être réparés de cette croyance que nous sommes limités, c’est enfin être réparés de cette étiquette qu’on nous a collée. Réparés de ce rôle que nous avons sans cesse à jouer.

Si nous voulons assurer notre propre réparation en tant que personne, autant faut-il être soi-même en premier lieu !

Aujourd’hui a lieu la Hiloula de Rabbi Naftali, un des disciples de Rabbi Nathan. Il est dit que seuls ces deux élèves connaissaient Rabbi Nathan en profondeur. Que le mérite du tsadik nous protège et que le tsadik intercède en notre faveur auprès d’Achem. Et que par son mérite, nous puissions nous affranchir de tous ces ‘que dira-t-on’, et enfin éclore notre propre intériorité.