Eloul Torah 6 Etude 8 (09/09/19)

Description du cours:

Dans la Torah 6 du Likoutey Moharan, Rabbi Nahman nous enseigne qu’à défaut de pouvoir parler afin d’exprimer nos besoins, nous pouvons et devons pousser un cri vers Hachem, telle une personne faisant un appel à l’aide.

”אנא ה’ הושיע נא”
“S’il te plaît Hachem, délivre-nous”

Ces paroles sont prononcées chaque jour du mois d’Elloul lors des Seli’hot. Elles sont sans équivoque : “Hachem, nous sommes prisonniers, au secours !”
À première vue, Hakadosh Barou’h Hou semble avoir le rôle d’un protagoniste qui apporterait un soutien extérieur. Nous sommes les affligés, il est notre sauveur. Pourtant, il n’en est rien. Lorsque nous sommes prisonniers, Hachem l’est tout autant à nos côtés. Et si nous crions ” אנא ה’ הושיע נא”, nous disons aussi ” שפתי תפתח ופי יגיד תהילתך “, qui signifie “ouvre mes lèvres et ma bouche dira ta louange”. En d’autres termes, puisqu’Hachem souffre avec moi et qu’il ouvre ma bouche avant de m’adresser à lui, Celui-ci crie également.
Justement, les premières lettres de l’expression “אדו-ני שפתי תפתח” forment le terme ” Eshet ” faisant allusion à l’épouse. C’est précisément grâce à celle-ci que toutes les bénédictions parviennent à l’homme.