Dans tout contexte je peux faire quelquechose! (15/08/18)

Description du cours:

On nous parle sans arrêt de teshouva. Il y a deux étapes dans la teshouva :

1. La découverte de la puissance de la Torah. L’appel de la lumière. C’est une sorte de lumière commerciale. C’est du ‘marketing’. La lumière nous éblouit et nous voulous acheter le produit.

2. L’attente. Car la lumière première s’est retirée. C’est cette attente qui permet la réelle teshouva. Les gens croient que l’attente est synonyme de problème. L’attente n’est pas synonyme de problème. L’attente forge le désir de la chose, l’attente forme le récipient pour recevoir la chose.

C’est précisément dans la deuxième étape qu’on a tout notre libre arbitre, car lorsqu’on est sous l’influence de la première lumière, l’évidence empêche l’exercice du libre arbitre.

Soyez têtus. Voulez. Voulez encore encore et encore et ne lâchez rien.