Comment faire la révolution? (21/11/2018)

Description du cours:

Ces derniers jours sont marqués par des mouvements de contestation à l’égard du gouvernement. Oui, le peuple est exploité par ses gouvernants. Oui, certaines choses doivent changer et il faut le clamer haut et fort.

Il y a 64% de taxes sur le tarif de l’essence. Cela signifie que lorsque vous achetez un litre d’essence, 64% de vos sous vont à la tsedaka pour que Madame Macron puisse s’acheter un manteau à 3600 euros…

Le seul problème de ce mouvement réside dans la méthode employée. Le peuple emploie des méthodes ayant des conséquences néfastes sur…lui-même. De plus, il s’agit d’un calme-douleur et non d’un soin en profondeur. Le problème n’est pas réglé, seule la douleur est atténuée.

Vous souhaitez être un vrai révolutionnaire ? Un vrai Che Guevara  »cacher »?

Parlez à Achem.

Vous n’aurez plus besoin de vous battre. La révolution, c’est organiser des groupes d’itbodedout. La révolution, c’est organiser des bus en direction de champs et de forêt pour pouvoir faire itbodedout.

Même si monsieur Macron voulait votre bonheur, il ne pourrait rien faire de particulier. Le système est conçu d’une telle façon que sa marge de manœuvre est restreinte. Tout est fait pour que le peuple demeure soumis.

N’acceptez pas ces conditions de soumission. Prenez le taureau par les cornes et menez la révolution.
Visez plus haut, visez la source, parlez à Achem.