Comment faire grandir le Bien qui est en nous! (27/07/18)

Description du cours:

La Torah rapporte l’épisode de la guerre entre Moshe et Amalek. Lorsque Moshé levait ses mains, Israël gagnait la bataille contre Amalek. Et lorsqu’il les baissait, Amalek l’emportait face au Am Israël. D’où l’expression française :”baisser les bras”.

Parfois, la logique pointe du doigt un résultat négatif. Notre conscience semble affaiblie, nos capacités limitées. Les forces négatives semblent happer toute lueur d’espoir. Malgré cela, le désespoir n’existe pas. D’après la logique, ce n’est pas possible, mais d’après la Emouna, cela est possible !

En fait, le yetser ara nous tend sans arrêt des pièges, et ce qui est extraordinaire, c’est que ces pièges ne fonctionnent… uniquement si nous y croyons !
Tant que je reste dans le cadre de la emouna, aucun piège ne peut m’atteindre. Et d’ailleurs, chacun et chacune a vécu des miracles dans sa vie, et peut témoigner des limites des lois naturelles !

Alors, n’ y a t-il pas des règles dans ce monde ?! Oui, bien sûr qu’il y en a. Mais ces règles existent en tant que socle d’un idéal. Elles existent pour faire maintenir le monde. Elles ne doivent pas outrepasser leur cadre et nous mener au désespoir.

De plus, quand tout semble déréglé, qu’un problème survient contre toute logique, pourquoi persister à l’appréhender avec la logique ? Pourquoi ne pas aller sur le terrain de la Emouna ?

Gardez les pieds sur terre, mais gardez les yeux vers le haut.