Comment arriver à Ouman ce Roch Hachana (30/08/2020)

Description du cours:

Le Ouman Roch Hachana de cette année fait énormément parler : depuis les critiques quant à l’organisation du rassemblement au regard de l’épidémie, en passant par l’angoisse des fidèles de ne pas pouvoir se rendre au tsioun cette année, jusqu’à la récente décision des autorités ukrainiennes de clôturer ses frontières.
Face à ce mélange de critiques, de querelles, de questionnements, d’affolement et de sentiments en tous genres, une seule question doit demeurer : comment, concrètement, se rendre à Ouman cette année ?
Une seule arme : les larmes. La meilleure arme, c’est la l-arme ! La preuve au travers du récit suivant…
Rabbi Chmouel Aïzik était l’un des premiers disciples de Rabenou, avant même que Rabbi Nathan ne se rapproche du Rebbe. Une nuit, celui-ci fit un rêve terrifiant : les portes du Tsioun lui étaient inaccessibles pour le grand kibboutz de Roch Hachana. Hélas, arrivé le moment voulu, ce fut bel et bien le cas. Rabbi Na’hman en personne ferma l’accès à Rabbi Aïzik, lui certifiant que cette année, Ouman n’était pas à sa portée. Désemparé, ce dernier fondit en sanglot pendant de longues minutes. Quelques temps plus tard, Rabbi Na’hman ouvrit l’accès en disant : “n’est-ce pas que les portes devaient être fermées et que beaucoup te decouragèrent de venir ? Les portes des larmes ne sont jamais verrouillées” (שערי דמעה לא ננעלו)….
Mes chers amis, sachez que si la situation est telle que l’accès à Ouman est refusé, ce n’est pas le fruit de la décision des autorités, mais bel et bien le fruit de la décision de Rabbi Na’hman lui-même. En effet, les ukrainiens n’ont aucun intérêt à fermer les frontières, les voyages des pèlerins représentent une titanesque manne ! D’autre part, le Tsadik a la clef d’accès aux 24 tribunaux où tout se juge et se décide, comment penser qu’il n’aurait pas les clefs de son propre Tsioun ?! Impossible !
Par conséquent, Rabbi Na’hman attend nos larmes, c’est-à-dire nos prières, expression même notre volonté. À vos cœurs, à vos bouches !
En parallèle, ne baissez pas les bras sur le plan de la Hichtadlout.
Faites tout ce que vous pouvez pour venir au Tsioun : depuis l’achat du billet jusqu’à la préparation de la valise, cela va créer des forces pour ouvrir définitivement les portes du Tsioun. La preuve : 5000 personnes sont déjà là !
Vendredi, un groupe de 200 personnes est parvenu à l’aéroport de Kiev. Evidemment, l’accès lui a d’abord été prohibé et il fut contraint de passer chabat auprès de la communauté de Kiev qui l’accueillit généreusement. Et, ce matin, miracle ! Ces 200 fidèles eurent l’autorisation de se rendre au Tsioun ! J’ai également entendu l’histoire de ces quelques hommes ayant atterri en Bulgarie et ayant loué une voiture sur place. Arrivés à la frontière Ukrainienne, les gardes fermèrent les yeux sur leur passage, moyennant quelques billets de dollars. Ne lâchez rien ! C’est un petit chemin qui mène à la montagne de pierres précieuses…

ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c’est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde https://bit.ly/3gPa6jX

Pour tous nos services visitez notre SITE https://breslev.fr/

Retrouvez nous tous les jours en LIVE de 14h00 à 15h00 (France) et de 2h00à 3h00 la nuit (France) Sur FACEBOOK https://www.facebook.com/breslev.fr/?…
Sur YOUTUBE chaîne http://www.youtube.com/c/breslevifrah.