Choisir Hachem c’est lui parler! (17/12/18)

Description du cours:

Lorsque nous sommes énervés après une personne, quelle est la première chose que nous faisons ?
Nous cessons de lui adresser la parole.
La mise en œuvre de dialogues révèle la teneur des relations envers une personne.
De la même façon, plus on dialogue avec Achem, plus nous témoignons de notre attachement à Lui. La seule chose qui atteste de l’engagement véritable de la personne envers Achem est le dialogue avec Lui. Et puisqu’il s’agit d’un indicateur de sincérité dans le service divin, c’est précisément dans ce domaine là que se situe notre libre arbitre.
Certains pourront répondre que la pratique des Mitsvot est l’indicateur par excellence de l’attachement à Achem. Or, la pratique de certaines Mitsvot peut résulter de sentiments de peur, ou peuvent être consécutifs au désir d’être exaucés dans ses prières etc. Tous ces sentiments sont louables et humains. Mais ils n’attestent pas d’un rapport désintéressé avec Achem.
Être marié, ce n’est pas uniquement faire les courses, s’occuper des enfants et de la maison. Être marié, c’est parler à son conjoint et rendre disponible son cœur. De la même manière, la pratique des mitsvot atteste d’un attachement relatif à Achem. Mais le témoignage d’amour à Achem est réalisé grâce au dialogue avec Lui…