Chiour entre amis à Ouman (Groupe Robin, 08-01-20)

Description du cours:

Mettez le tout sur le compte de mon papa ! 💸

Il y a deux catégories de dépenses vis-à-vis desquelles Hachem nous rappelle de ne pas se restreindre :

1. Les dépenses relatives à l’éducation des enfants

2. Les dépenses afférentes à la préparation du Chabat.

Concernant ces deux domaines, vous n’aurez jamais de souci de Parnassa à vous faire. Jamais !

Il y a près de 30 ans, alors que le Rav Ifrah et sa famille habitaient en France, celui-ci prit la décision de monter en Erets Israël. Le moteur principal de cette décision ? L’éducation !
Oui, il faut le reconnaître, quitter un pays n’est pas chose aisée. C’est la responsabilité en tant que parents qui a motivé cette décision, puisque lorsque le destin d’enfants est en jeu, les obstacles tombent.

Nombreux furent ceux qui découragèrent le rav et son épouse d’émigrer :  » Comment allez-vous subvenir aux besoins de vos enfants ! La Parnassa est difficile à obtenir en Erets Israël !  »

Si ces personnes savaient que tout est sur le compte de papa et que papa est très très riche… puisque tout lui appartient !  » Mon père c’est le roi du monde  »,  » aba cheli hou mele’h haolam  » comme dit la célèbre chanson.

Mes amis, mettez les priorités là où elles sont : et l’une d’elle, ce sont nos enfants et leur bien-être. Pour quelle raison ? Parce que ce sont eux qui nous survivront ! Vous aurez une part dans le salaire de chaque Mitsva et de chaque bonne action que votre enfant accomplira ! Il en est de même s’agissant de vos élèves !