Augmenter ma conscience! (Thora 6- 05/09/18)

Description du cours:

Rav Moshe Binenshtok, un des élèves de Rabbi Levi Itshak Bender, étudiait avec le rav Haykin quand il lui proposa de venir voir Rav Levi Its’hak. À peine le rav Haykin arrivé devant le rav Levi Itshak, il fut paralysé.

Imaginez-vous maintenant que durant ces fêtes, vous vous adressiez à Achem et que vous lui disiez pardon ! Achem ‘en personne’ !

Et pas un simple pardon !
Un pardon sincère, réel.

Or, comment demander pardon sincèrement ?

Le principe du pardon véritable, c’est la prise de conscience de la faute. Si je suis absolument fou, que j’ignore la portée de mes actes, quelle valeur a mon pardon ? Mon pardon n’a de valeur que si j’ai conscience de mon erreur.

C’est la raison pour laquelle nous faisons teshouva en permanence. Car nous avons besoin d’un pardon sincère, adapté à notre conscience du moment ”t”.

À partir du moment où vous demandez pardon, vous prenez conscience de votre erreur et vous accédez à un dévoilement d’Achem. Donc vous réparez non seulement la faute, mais aussi la conscience erronée d’Achem que vous avez eu au moment de la faute.