Aimer ses proches, solution unique pour les rapprocher de D.ieu (19-06-19)

Description du cours:

Le mauvais œil est souvent associé à la jalousie qu’une tierce personne éprouve à notre égard.

Le mauvais œil a pourtant une autre facette, toute autant néfaste et destructrice.

Cette facette est celle du mauvais regard qu’un individu peut entretenir sur la vie de ses pairs. En d’autres termes, il ne s’agit pas d’envier les bienfaits dont l’autre jouit, mais de passer au crible ses défaillances et ses zones d’ombre.

Chaque individu recèle un bon et un mauvais côté. À nous d’orienter notre regard vers le bon côté. À nous de partir en quête de l’étincelle de lumière qui est en l’autre, car celle-ci est l’expression de la divinité de l’individu.

Rabbi Na’hman va même plus loin : le regard positif que nous exerçons sur nos pairs éveille le bien qui est en eux et permet de rétablir leur connexion à Hachem.

Comment parvenir à voir le bien chez les autres ? Le travail commence chez soi. C’est à ce titre que Rabbi Na’hman répétait à plusieurs reprises cette nécessité de faire ”Azamra”, c’est-à-dire de procéder à l’énumération de nos qualités afin de nous encourager au quotidien. Comment élever l’autre lorsque nous ne sommes pas en mesure de nous apprécier tels que nous sommes ?

Osons nous focaliser sur le bien qui est en nous, osons nous focaliser sur le bien qui est en l’autre !