A Breslev Chez Rabbi Nathan pour la Hiloula 26-12-017

Description du cours:

http://www.breslev.fr/
Rabbi Nathan naquit à Némirov à Tou Bichevat (nouvel an des arbres) en 5540 (1780). Bien qu’étant un grand érudit (Chef d’un Tribunal rabbinique à 16 ans), il ressent que quelque chose manque dans ses dévotions spirituelles. Il rend visite à différents Rabbis hassidiques, dont le Rav Levi Yitzhak de Berditchev. Il est impressionné par la sincérité de leurs adeptes. Toutefois, il ne ressent pas encore une véritable intensité dans l’accomplissement des mitsvots. Lors d’un Mélavé Malka de l’été 1801 organisé par un groupe de hassidim, il fut tiré au sort pour aller acheter des gâteaux. En route, il se sentit fortement déprimé: ‘’Est-ce pour cela que j’ai été créé, pour acheter des bégalés?’’. Peu de temps après, en récitant des téhilims, il se mit à pleurer jusqu’à ce qu’il finisse par s’endormir. Il rêva d’une échelle dont la partie supérieure atteignait les cieux et où un homme était perché à son sommet et l’encourageait à grimper en lui disant ‘’grimpes, tiens bon !’’ . En 1802, Rabbi Nahman vint s’installer à Breslev, qui se situe à 20 km au sud de Nemirov où habitait Rabbi Nathan. Leur première rencontre fut le 22 Eloul 1802, le cœur de Rabbi Nathan s’enflamma et il trouva enfin ce qu’il recherchait depuis si longtemps. Lorsqu’il s’approcha de Rabbi Nahman, ce dernier lui dit : ‘’Je ne suis plus seul maintenant. Nous nous connaissons depuis longtemps, on s’est déjà vu’’. Rabbi Nathan reconnu le visage de l’homme dans son rêve qui l’encourageait.
Rabbi Nathan devint son plus proche élève: le lien qui les unissait était extrêmement profond. Il mit par écrit tous les enseignements du Tsaddik et rédigea, pour ainsi dire, tous les livres Breslev. Rabbi Nahman déclara à son sujet : « Sans Rabbi Nathan, pas une page de mes écrits ne serait restée ! » Rabbi Nathan demanda un jour : «Voulez-vous savoir comment je parvins à surpasser les autres élèves de Rabbi Nahman? Lorsque Rabbénou terminait une leçon dans la ville de Breslev, tout le monde rentrait dormir. Au lieu de cela, je courrais vers la rivière, des heures durant j’implorais mon Créateur de me permettre d’accomplir ce qui fut dit dans la leçon ! »
Il fut son disciple pendant huit années jusqu’à ce que Rabbénou quitta ce monde.
En 1811, le premier Rosh Hashana après la disparition de Rabbénou, il organisa le premier rassemblement annuel sur sa tombe (kibboutz de Rosh Hashana), et continua de mener ce pèlerinage jusqu’à son départ pour l’au-delà en 1844.
Après la disparition de Rabbi Nahman, Rabbi Nathan refusa le titre de successeur qu’on lui proposait : « Je ne suis pas le Rav, je demeure l’élève !» ce qui lui valut des attaques virulentes de la part de certains opposants qui essayèrent même de le tuer. Trois philosophes qui furent ramenés à la foi par Rabbi Nahman et qui avaient des contactes étroits avec les hautes sphères du pouvoir lui proposèrent de les expulser du pays. Rabbi Nathan répondit par la négative en disant qu’il voulait tout faire par la prière. Dévouement, don de soi, persévérance et soumission furent les qualités dont Rabbi Nathan fit preuve et qui sont pour nous les qualités à viser pour devenir un véritable élève de Rabbi Nahman. Luttant farouchement contre gloire et honneurs, Rabbi Nathan légua aux générations à venir l’héritage grandiose de la pensée de Rabbi Nahman.

COURS AUDIO

La version audio n’est pas disponible pour le moment
Fermer le menu
×
×

Panier

La lumière de Rabbi Chimon Bar Yohai vue par Rabbi Nahman!

Nous prions pour vous à Méron