''ראש השנה שלי עולה על הכול - Roch Hachana Cheli Ole AL Hacol-
Mon Roch Hachana est plus grand que tout''

Pour réserver votre voyage contactez nous vite à go.to.ouman@gmail.com ou par


tel via whats app au +972547404366.

Tous ceux qui ont vécu cette expérience vous le diront: «Ce voyage fut inoubliable et a littéralement transformé ma vie ». On revient d’Ouman avec un souffle nouveau et de nouvelles perspectives de vie. L’année passée environ 70’000 personnes sont venus du monde entier (New-York, Mexico, Londres, Montréal, Tel-Aviv, Paris etc.) célébrer le nouvel-an juif dans une communion et un enthousiasme hors du commun. Les gens se sentent comme propulser dans une autre dimension lorsqu’ils viennent péleriner Rabbi Nahman qui fit une promesse qu’aucun Tsadik (homme Juste et saint) n’avait faite depuis la création du Monde.

En effet, Rabbi Nahman de Breslev a fait la promesse suivante devant deux des ses illustres élèves Rabbi Naftali et Rabbi Aaron : « Tout celui qui viendra sur ma sépulture et donnera une pièce à la Tsédaka (charité) et récitera les dix psaumes formant le Tikoun haklali (réparation générale), je promets que le sortirai de l’enfer bien qu’il ait commis les pires transgressions, à l’unique condition qu’il prenne sur lui de ne plus recommencer ». Cette promesse est valable pour tous les jours de l’année mais à Rosh Hashana la réparation est encore plus grande.

En effet, Rabbi Nahman avait coutume de donner des jours de jeûnes précis (en dehors des jours imposés par la Thora) à chacun de ses élèves afin de corriger leurs âmes. Mais lorsqu’il dévoila son secret Ouman Rosh Hashana il annula les jeunes et déclara : «Celui qui n’a pas le mérite d’être à mon Ouman Rosh Hachana, rien ne lui sert de jeûner, car cela ne l’aidera en rien pour la réparation de son âme. Et celui qui a le mérite d’être à Ouman pour Rosh Hashana, lui, évidement qu’il n’a pas besoin de jeûner, du simple fait qu’il est déjà présent à mon Ouman Rosh Hashana»!

La réparation engendrée par le Rosh Hashana chez Rabbi Nahman contient toutes les réparations spirituelles et constitue le début d’un fantastique renouvellement pour chaque Juif. Et comme l’écrit Rabbi Nathan, le plus fidèle élève de Rabbi Nahman: «Il n’y a pas un plus grand gain dans ce monde que de venir à Rosh Hashana à Ouman sur la tombe de Rabenou ». Il rajouta : «Si à Rosh Hashana dans toutes les synagogues du monde on sonne du shofar et on crie vers D.ieu, le Roi du monde, c’est à Ouman qu’on Le couronne».

D.ieu a envoyé Rabbi Nahman dans ce monde afin de soigner les âmes du peuple d’Israël; peu importe où elles sont tombées, à l’unique condition qu’elles aient un petit éveil en ce bas monde. Venir sur la tombe de Rabbi Nahman, donner une petite pièce à la Tsédaka et réciter les dix psaumes constitue ce petit éveil.

Pour mieux saisir l’importance du Ouman Rosh Hashana de Rabbi Nahman chez ses disciples qu’on appelle des «breslevers» nous rapporterons une anecdote concernant Rav Ephraim ben Naftali, un grand érudit en Thora qui fut l’élève de Rabbi Nathan et vécut les derniers années de sa vie en Terre sainte. Ce dernier voyageait tous les ans de Jérusalem à Ouman pour Rosh Hachana. Vers l’année 1900, lorsqu’ il était déjà âgé on lui demanda : «Quoi un homme âgé comme toi qui voyage d’Israël jusqu’en Ukraine dans des conditions si pénible !». En effet, le voyage se faisait en grande partie par bateau dans des conditions très difficiles. Il répondit la phrase suivant : «Et alors quoi ? Même si je meurs en chemin et que je sois enterré dans un champ, cela sera également bien pour moi, le principal étant que je fasse tout ce qui est en mon possible pour arriver à Rosh Hashana à Ouman. Car qu’ai-je à perdre si déjà je n’ai pas mérité d’arriver à Ouman pour Rosh Hashana que D.ieu m’en préserve! J’aurai eu le mérite au moins d’y avoir été l’année passée. Cependant vivre dans ce monde et ne pas être à Ouman pour Rosh Hashana, c’est pour moi pire que tout».

Dans le grand Kibboutz (rassemblement) de Rosh Hachana se rassemble un éventail de personnes comme nulle part ailleurs. On voit un juif de Mea Shearim avec son habit traditionnel aux cotés d’un juif de Tel-Aviv tatoué et percé venu juste pour vivre une expérience intense en émotion. On peut apercevoir des Hassidim, des Ashkenazim, des Sefaradim, des Yémenites, des Juifs éthiopiens; bref des juifs de toutes appartenances (et même des non-juifs), nombreux sont les artistes, musiciens, qui répondent également présents au rendez-vous.

Le mythique festival de Woodstock qui restera dans l’histoire le plus grand festival de Rock de tous les temps a été organisé en 1969 par deux juifs New-Yorkais; Artie Kornfeld et Michael Lang. Lorsque l’un d’eux vint à Ouman, il déclara avec émotion qu’il n’avait jamais vu une chose pareille depuis Woodstock.

Chaque Juif du plus petit spirituellement au plus grand, tous unis, se rassemblent et viennent à Rosh Hashana chez le Tsadik véritable de la génération.

Car comme le déclare Rabbi Nathan : «Il n’est possible de réparer le monde et d’y amener la délivrance que par un rassemblement comprenant des juifs pieux ainsi que les juifs les plus éloignés ».

En effet, à Ouman lors de Rosh Hashana, chaque juif, même le plus éloigné, sent vibrer en lui l’appel de Rabbi Nahman et la formidable cohésion entres les âmes du Peuple juif qui en découle.

Mais à celui qui n’a pas vu ce qui se passe à Ouman Rosh Hashana, il est impossible de le lui décrire avec des mots. Il faut qu’il vienne voir de ses propres yeux l’amour qui se dégage entre les hommes de Rabbi Nahman et la grandeur de sa promesse. Chaque juif qui se lie au Kibboutz de Rosh Hashana, qu’il soit un homme simple ou un sage, lie son âme aux nombreuses âmes réunies chez le Tsadik. Et Rabbi Nahman grâce aux notes de chacune de ces âmes compose un chant d’une grâce et d’une profondeur irrésistible qui fait descendre d’Hachem (D.ieu) une miséricorde toujours plus grande et permet ainsi des réparations extraordinaires pour le monde entier.

Que chaque juif francophone ait le mérite de venir à Rosh Hachana, et si D.ieu veut rejoindre notre groupe à Ouman, le Centre Breslev francophone du Rav Avraham Ifrah, afin de vivre avec des centaines d’amis francophones venus du monde entier une expérience collective et personnelle qui n’a pas son pareil dans le monde. 

Pour réserver votre voyage contactez nous vite à go.to.ouman@gmail.com ou 

par tel via whats app au +972547404366.

Fermer le menu
×
×

Panier